Publié : 28 juillet 2016

Gisors [Brevet des collèges] Pablo Picasso en nette progression

Avec une hausse de près de cinq points, les résultats 2016 réjouissent Magali Bayart, la principale de l’établissement.

D’un peu plus de 79 % en 2015, le taux de réussite à l’examen a été porté cette année à 84 %. Une belle progression à laquelle il convient d’ajouter nombre de mentions.
 
Magali Bayart, principale du collège Pablo Picasso de Gisors, pouvait avoir le sourire car les résultats de son établissement au Diplôme national du brevet affichent une réelle progression par rapport au cru 2015. Cette année, 84 % des élèves ayant passé le DNB l’ont obtenu, contre 79,6 % l’année dernière soit une progression de près de cinq points. Il y a également eu cinquante-huit mentions : neuf « très bien », vingt « bien » et vingt-neuf « assez bien ». « Ce sont des résultats satisfaisants avec en prime de belles surprises » se réjouit la principale en nous dévoilant les chiffres. Et d’ajouter : « c’est aussi l’illustration d’une année plus sereine durant laquelle plusieurs projets ont été menés à bien. Je félicite évidemment les troisièmes qui ont très bien géré leur année scolaire et leur examen, mais aussi l’organisation de leur bal de fin d’année. »
 
14 admis au CFG
Mais l’objectif le plus important de l’année reste indéniablement l’orientation. « La majorité des troisièmes l’ont eu sur leur vœu n°1 » précise Magali Bayart. Seulement cinq élèves sont encore en recherche d’affectation, une tâche ardue auquel participe l’équipe pédagogique. Pour les autres, le lycée Louise Michel reste la principale destination, tant dans ses filières générales que professionnelles. Les filières professionnelles du lycée Jean Moulin des Andelys accueilleront également certains élèves de l’établissement.
 
Le collège obtient également de bons résultats au Certificat de Formation Générale (CFG), un diplôme préparé plus spécifiquement par des élèves sélectionnés se trouvant en situation de difficultés scolaires et qui bénéficient d’un accompagnement adapté. Sur les seize inscrits, quatorze l’ont obtenu.
 
Des départs
Cette fin d’année scolaire est aussi synonyme de départ pour certains professeurs. C’est le cas de Sophie Étienne, professeur d’éducation musicale dans l’établissement depuis vingt-deux ans. Elle n’interviendra plus qu’au sein du lycée de Gisors, où elle enseignait déjà. Xavier Decotte, professeur d’art plastique, est parti en retraite durant l’année. Enfin, Paul Schneider ira désormais enseigner les mathématiques aux Andelys. 

Matthieu Letirant (source l’impartial)